Fernand fonctionnaire brigadier à une batterie (2)

Mon brigadier de pièce

Je retrouve le brigadier Bougalem, du quartier K . 27/10/15 aujourd’hui nous mangeons pour la première fois sur une table depuis Lyon à côté d’un bon feu. Mes parents se chagrinent sur mon sort. Il faut qu’ils se fassent une idée car nous devons défendre le sol de la Patrie. C’est là qu’est toute notre vie et notre avenir.

Novembre 1915 prés de la frontière Belge, de temps en temps nous entendle bruit sourd et vague du canon. Munos, mon camarade arrive de perm d’Algérie et m’apporte un colis et de l’argent. Le 19/11/15 nous voyons un taube. De temps en temps nous voyons également des avions Français, ce qui nous réconforte. Le 22/11/15 nous changeons de cantonnement, nous allons prés de Quaedypre (ferme Brunoghe). Par un coup de pied un cheval blesse mon camarade Munos.

La Sainte Barbe

Le 01/12/15 la neige fait son apparition mais disparait aussitôt. Le 4/12/15 fête de la Sainte Barbe avec un menu épatant. Je reçois des nouvelles d’Algérie et un colis contenant la fameuse lampe électrique que j’attendais avec impatience. 21/12/15 alerte on croit partir pour Ypres mais il en est rien, heureusement. 27/12/15 changeons de cantonnement, je reçois un mandat qui me fait bien plaisir. Pour la première fois depuis ma perm je couche dans un lit avec des draps bien propre.

Le 31/12/15 mon camarade Munos est évacué à l’arrière, la cause une bronchite. 9/01/16 nous embarquons à Bergue, on dit que nous allons vers Bar le Duc. Nous cantonnons dans un village qqui s’appelle Beurey. 16 janvier visite du général Bonneval. Il est passé dans le cantonnement a examiné l’installation et il a été satisfait. 19 janvier 1916 vaccination et ça ne fait pas du bien. 22/01/16 je fais le fonctionnaire brigadier à une batterie attelée. Peut être vont ils me nommer brigadier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.