Le pistolet et le revolver à Cruas

Pistolet et revolver de poche

Pour commencer je vous présente le Kolibri 2 mm.  Un pistolet automatique enfanté Franz Pfannl, un horloger Autrichien. Au risque de prendre cette affirmation comme sérieuse « ce pistolet est considéré comme l’une des plus petites armes à feu ». . Il marche avec un système de culasse non calée et utilise un canon à âme lisse. Franz Pfannl brevète le Kolibri en 1910 pourtant sa commercialisation débute en 1914. Comme le souligne les revues de l’époque les fabricants recherchaient des armes de défense personnelle de plus en plus petites. Mais le chargement et le maniement difficile, balle manquant de puissance et munition mal acceptée précipitent le déclin. Il faut préciser aussi que la technologie ne permettait pas de rainurer le canon d’un petit calibre donc la balle ne tourne pas sur elle-même lors du tir.

Une vitrine d’un exposant avec au milieu des autres armes un revolver de poche.

Revolver de poche de type Puppy 22 short, plaquette en ivoire gravure anglaise. Surement fabriqué en Belgique, présente dans son étui d’origine. Un petit ensemble sobre et luxueux.

Revolver Fagnus Maquaire

Même si je n’aime pas trop les armes, il faut reconnaitre que dans cette vitrine le Maquaire reste un pistolet à découvrir. Très apprécié des amateurs le Fagnus Maquaire en raison de son intérêt mécanique. Il est vrai que le Fagnus Maquaire se démonte facilement et entièrement à la main et que ses pièces sont très robuste.

Un grand classique de l’armurerie belge. En très bon état ce revolver Fagnus Maquaire pris le nom de Maquaire qui le presenta pour des raisons commerciales.

Francotte

Cette dénomination « La Francotte » découle d’Auguste Francotte qui fonda une société de fabrication d’armes en Belgique. Ainsi au  XIXème siècle elle fut parmi les sociétés belges les plus importantes. Une signature  prestigieuse qui démontre un vrai savoir-faire. La maison connut son apogée  entre 1860 et 1914.

Ainsi donc de vitrine en vitrine je découvre des armes d’époques et de marques différentes comme celle-ci. Revolver le Faucheux et Loron.

Afin d’attirer l’attention sur son stand, Philippe Savoie armurier à La Grand-Combe, à mis en évidence un bronze Frederic Remington. The Bronco buster ou Le Dompteur de broncho représentant un débourrage de cheval sauvage. Figure d’esprit conquérant et héroïque qui primait aux États-Unis lors de la conquête de l’Ouest.

Il ne faut pas oublier de présenter les fusils de Philippe. Winchester Spencer Buffalo Marlin

Pour terminer une galerie de photos réalisées le 30 septembre 2018 à la bourse aux armes anciennes de Cruas. Manifestation organisée par  » le club sportif de Cruas « 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.