Carte postale poilu guerre 1914

La carte postale du Poilu guerre 1914-1918

Poilu, tu donnes de tes nouvelles à la famille et aux amis, souvent les mêmes mots, je vais bien la santé et bonne, donnez moi de vos nouvelles, la censure militaire interdit de citer les lieux, et l’état général des troupes, malgré cela certains poilus n’hésitent pas à écrire la vie au front, par les cartes postales récoltées au fil des années dans les brocantes et vide-greniers, je viens par cette nouvelle rubrique vous faire partager ces quelques témoignages de ces hommes partis loin de leur famille, écriture simple et touchante, empreinte d’émotions, de courage, souvent émouvante.

Le lieutenant Pruisac écrit le 20 X 1914 à Monsieur Pruisac château de la Combe par Vesseaux Ardèche.

poilu-guerre-1914-carte-postale (5)Je suis en excellente santé malgré un formidable rhume cueilli à patauger dans la boue. Je vous souhaite d’être aussi bien portant et de manger une bonne dinde de Noël. Je vous embrasse tous.

poilu-guerre-1914-carte-postale (2)Carte postale 1914 défense d’Anvers-Blessés Belges.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mardi 21 mai 1916 : Chère Demoiselle

Je reçoit votre lettre à l’instant je vous remercie infiniment. Je suis toujour en bonne santé malgré que les boches nous ont fait un bombardement en rêgle et nous ont lancé 3 vagues de gaz. Mais ils sont tomber sur un bec de gaz, car notre artillerie les à aranger comme il faut surtout le 75 qui leurs à faits un feu de barrage terrible les boches tomber comme des mouches dans leurs reseaux les bras et les jambes voler en l’air. Ils avait voulu sortir sur le 29 et le 75 mais ils tomber mal onts a pas le droit dit toucher à c’est 2 Bataillons celui ci frotte ci pique. mais le pauvre 19 ils sont descimer ils ont eu 60 axiphiciers. Depuis la route de Somme. Pys presque Saint Souplot nous avons tout même 800 victimes par les gaz.

poilu-guerre-1914-carte-postale (6)Hier ils ont encore recommence mais pas aussi fort. Enfin j’espère aler en perme pour les 1 er jours de juin. Bien le bonjour à votre famille je vous quitte en vous serrant cordialement la main. Un poilu qui pense à vous Vialatte.

poilu-guerre-1914-carte-postale (3)La guerre 1914_15 visé Paris 157  Reims (Marne) Vue prise de rue du Cloître .

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le 27 septembre Messieurs

Resté un peu à l’arrière (Arzilieres) je pendrais bien encore un peu de patience, quoique le canon et les avions qui voyagent par centaines, vous empêchant de dormir, mais ce cafard ce cafard. Enfin je crois aux paroles de Mr Gérente, j’ose entrevoir une fin. Pour l’instant, je crois qu’on fait du bon boulot. Il est vrai qu’il y a de quoi. C’est incroyable les pieces qu’il y a en batteries, toutes bien fournies en munition quand aux hommes tout se touche et las américains rappliquent je ne sais d’où c’est pire que les fourmis dans le col de Porte. Esperons donc un bon résultat. Meilleurs souvenirs à tous. Vondregitz Paul.

poilu-guerre-1914-carte-postale (4)poilu-guerre-1914-carte-postale (1)Dans les Flandres. Village incendié par les Allemands en retraite. Visé Paris n° 480

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 Mademoiselle Francisca Jalabert à St Sylvestre (Puy de Dôme)

Deux mots seulement, parce que je suis incapable de vous dire qq chose d’interessant. Nous sommes toujours  dans le même secteur qui n’est plus triste ni plus animé. Veuillez agréer mon meilleur souvenir.

guerre-1914-poilu-carte-postale (4)tilloloy-eglise-somme-guerre-1914Guerre 1914 1915 Tilloloy Somme façade de l’église.

C’est dans ces ruines que nos cuistots préparent la « tambouille » avant  de la porter aux tranchées. Les rats y pullullent et menace de tout envahir.

guerre-1914-poilu-carte-postale (2)erches-somme-guerre-1914Guerre 1914 1915 Erches Somme – Un aspect du pays

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

J’ai vu tomber l’obus de 210 qui a fait un si joli « travail » Je suis au repos dans une immense ferme de la Somme. On pourrait y loger plus de 1000 hommes.

guerre-1914-poilu-carte-postale (1)arvillers-somme-guerre-1914Visé à Paris n° 161-guerre 1914 1915- ARVILLERS (Somme)

Deux maisons bombardées tombées l’une sur l’autre.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

26 juillet 1915

J’ai visité la pauvre école, encore pleine de souvenirs et qui parait abandonnée de la veille par ses maitres et ses petits élèves.

Votre vignette est magnifique et je la conserve précieusement.

guerre-1914-poilu-carte-postale (3)Un autre obus ne tardera pas à achever la destruction

marquivillers-somme-mairie-guerre-1914n°117-Guerre 1914-1915 MARQUIVILLERS (Somme) la mairie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.