Reims par Amelie de Nery

Carte postale guerre 1914 1918
 » vente au profit du tricot du soldat  » Reims de
Amélie de Néry. ( Marylie Markovitch )
guerre_1914_1918_reims_amelie_nery_poeme-

Ce n’est donc pas assez pour ces semeurs-d’effrois

Se frayant un sanglant passage.

D’avoir détruit Senlis, fleur du pays Valois,

Plus émouvante qu’un visage !

Ce n’est donc pas assez d’avoir fait de Soissons

Une ardente et sombre fournaise,

Et pillé, Baccarat, ton cristal dont les sons

Vibrent comme une âme française ?

 

Il leur faut maintenant insulter à nos lys

Et souiller notre pure hermine ;

Par delà Jeanne d’arc humilier Clovis,

Afin que Berlin illumine.

 

Dans leur fureur de ne pouvoir jusques au Rhin

Transporter tes saintes ogives,

Reims, il leur faut, au cœur de ton mythique écrin,

Brûler nos gloires toutes vives !

 

Mais à défaut d’un Dante, inflexible témoin,

Stigmatisant leur perfidie,

L’Histoire va river, pour jamais à leur poing

La torche de cet incendie !

Amélie de Néry. ( Marylie Markovitch )

guerre_1914_1918_reims_amelie_nery_poeme-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.