La Suisse Charles Bayle accueille sa sœur neutre la Belgique

La Suisse  accueille sa sœur neutre la Belgique Charles Bayle

guerre_1914_1918_suisse_belgique_charles_bayle_neutre_carte_postale_poeme

Vous qui fuyez sans gite, à travers la tourmente,

Vous qui souffrez, pleurez, avez froid,avez faim,

Vous dont le regard fixe est rempli d’épouvante,

Ne tremblez plus. Venez nous vous tendons la main.

Oh, oui! venez à nous ! Toute douleur qui passe

dépose son fardeau sur le seuil, en entrant :

Helvétie, oh ! combien est petite ta place,

Mais que belle est ton œuvre et ton cœur est grand !

Charles Bayle

guerre_1914_1918_suisse_belgique_charles_bayle_neutre_carte_postale_poeme

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.